La mort est une araignée patiente

La mort est une araignée patiente - Henry S. Whitehead
La mort est une araignée patiente

Janvier 2017 / 250 pages / 13,5x20,5 cm / ISBN : 979-10-96011-056
Henry S.Whitehead

 

Traduit de l’anglais (américain) par Gérard COISNE.
Illustrations et documents
Collection L'Éveilleur Étrange

7 nouvelles (sur les 44) introuvables d’un auteur absolument méconnu. Elles témoignent du talent extraordinaire de l’un des conteurs les plus originaux de la grande période du fantastique américain d’avant-guerre.

Sommaire 

La grande particularité de l’écrivain est à la fois la localisation de ses nouvelles, au cœur des Antilles danoises et l’exploitation de leur fascinant monde vaudou. Rites maléfiques et magie noire, spectres et sortilèges, fantômes et zombies hantent ses pages nourries des superstitions angoissantes de ces contrées où l’exotisme se fait terreur. Le charme singulier de Whitehead réside dans le ton détaché, parfois drôle, et quasi réaliste de ses récits distanciés. S’ajoute à cela une poésie étrange qui vient alléger l’angoisse que diffusent brillamment toutes les nouvelles.

L'auteur : Henry S.Whitehead (1882-1932) fut l’ami de Lovecraft et l’un des grands noms de la fameuse revue Weird Tales, pilier du fantastique américain. Journaliste, il devint pasteur de l’Eglise Episcopalienne et fut envoyé dans les Petites Antilles danoises avant son retour en Floride. Son œuvre de nouvelliste fut nourrie de sa fréquentation assidue d’une population dont les superstitions et la pratique du vaudou fascinaient l’homme de foi.Il est dans la lignée de Bram Stoker, W.H.Hodgson et Algernon Blackwood.