Lascaux, Centre International de l'Art Pariétal

Lascaux, Centre International de l'Art Pariétal
Lascaux, Centre International de l'Art Pariétal

Mai 2017 / 144 pages / 22 X 28 cm / ISBN : 978-2-36062-157-6
Conçu par Nicolas St-Cyr et Valérie Feruglio.

Ce hors-série, richement illustré de près de 300 images (documents d’archives, photos in situ, dessins, reconstitutions numériques), est le compagnon idéal pour précéder ou prolonger la visite de Lascaux, Centre International de l’Art Pariétal, nouvel espace muséal construit à même la colline de Montignac et inauguré fin 2016. Conçu comme un livre-album, ce hors-série revient sur l’histoire de Lascaux et ses avatars, de la découverte de la grotte à la conception de Lascaux IV. Temps fort de cette publication, une immersion au cœur de la grotte et de ses nombreuses cavités, le temps d’une visite commentée des fresques avec force détails, certainement une des plus belles expressions de l’art pariétal au monde.
> Disponible en version anglaise et espagnole

  • Lascaux, Centre International de l'Art Pariétal
  • Lascaux, Centre International de l'Art Pariétal
Édito 

>> Le Centre International de l’Art Pariétal - « Lascaux IV ». Un projet partagé.
La conservation de la grotte de Lascaux constitue un défi majeur et une responsabilité pour le ministère de la Culture et de la Communication. La sanctuarisation de l’ensemble de la colline à des fins conservatoires est sans aucun doute le moyen le plus efficace pour la protéger des conséquences de l’affluence touristique, sachant que près de 250 000 visiteurs par an se rendent à Lascaux II. La décision de construire au pied de la colline un nouvel équipement, le Centre International de l’Art Pariétal, apporte une solution pour garantir la préservation du site tout en présentant au public les trésors de l’humanité que recèle la grotte.
Ce centre offre une expérience de visite unique, avec un voyage virtuel et immersif dans les profondeurs de la grotte de Lascaux, reproduite pour la première fois dans son intégralité grâce aux techniques multimédias les plus innovantes. Il a également vocation à faciliter la compréhension des représentations peintes et gravées dans la grotte de Lascaux et plus généralement de l’art pariétal
durant la période du Paléolithique à travers à la fois les sites de Dordogne et les sites internationaux les plus emblématiques.
Lascaux IV est le fruit d’un partenariat intelligent et fructueux entre l’État, le Conseil départemental de la Dordogne et le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, ainsi du travail de qualité du cabinet d’architectes norvégien Snøhetta associé au cabinet de scénographie Casson Mann à qui la réalisation du projet a été confiée. Outre une aide financière, l’État a fourni l’ensemble des données numériques, fonds photographiques et relevés tridimensionnels. Les travaux d’ingénierie 3D préparatoires ont par ailleurs été intégralement financés par la direction régionale des Affaires culturelles de la Nouvelle-Aquitaine.
L’ambition partagée autour de ce centre, résolument tourné vers les nouvelles technologies et les nouvelles pratiques culturelles, éducatives et touristiques est le reflet du caractère exceptionnel que revêt la grotte de Lascaux.
Audrey AZOULAY, Ministre de la Culture et de la Communication

>> Il y a 76 ans, quatre jeunes garçons découvraient par hasard la grotte de Lascaux, devenue le site emblématique de l’art pariétal. Depuis, Lascaux a été décliné au fil des innovations technologiques et artistiques : Lascaux II, le fac-similé de la grotte toujours ouvert au public, Lascaux III, l’exposition itinérante, et désormais le nouveau Centre International de l’Art Pariétal, qui offre la reproduction
intégrale et fidèle de la grotte originale.
Lascaux, Centre International de l’Art Pariétal, l’expérience numérique
Voir, entendre, toucher, manipuler : chaque visiteur va vivre une nouvelle expérience unique et spectaculaire (illusions en 3D, jeu de lumières et de sons, parcours scénarisés en réalité augmentée immersive…) grâce aux outils innovants inventés et créés par les entreprises du numérique que notre Région accompagne. Outre son statut de « chapelle Sixtine de la Préhistoire », Lascaux est le symbole du savoir-faire régional en matière d’innovation.
Le tourisme de la préhistoire
La moitié des sites d’art préhistorique mondiaux se situent en France, et la Nouvelle-Aquitaine à la chance d’en abriter de nombreux en Dordogne. Cette concentration exceptionnelle fait de Lascaux, Centre International de l’Art Pariétal un véritable outil d’attractivité et de promotion touristique pour notre région en France et à l’étranger, mêlant l’Histoire, l’art et les nouvelles technologies. En prenant part à la construction du Centre International de l’Art Pariétal à hauteur de près de 17 millions d’euros, la Région a souhaité valoriser et préserver à la fois son patrimoine préhistorique et les activités économiques qui y sont liées. Je salue ici les prouesses technologiques accomplies par toutes les équipes qui ont oeuvré sur cet immense chantier, et notamment les sculpteurs, peintres et plasticiens, qui ont démontré tout au long de cette longue aventure l’ampleur de leur talent. C’est grâce à ce travail d’une extrême précision que tous les visiteurs retrouveront l’émotion ressentie lors de la découverte de la grotte originale. Lascaux est un émerveillement pour les yeux et les sens, qui prouve que l’homme, depuis la nuit des temps, n’a jamais pu vivre sans la beauté.
Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

>> En Périgord, dans cette vallée de l’Homme classée Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, nous avons le goût du partage des savoirs et de la transmission du patrimoine entre les générations. Les visiteurs venus nombreux au cours des 30 dernières années pour visiter le fac-similé Lascaux II à Montignac et le succès de Lascaux, l’Exposition Internationale qui a déjà séduit plus d’un million de personnes à travers le monde en témoignent.
Incontestablement, Lascaux fascine bien au-delà de nos frontières. C’est pourquoi nous avions un double devoir : d’abord, sanctuariser la colline qui abrite la grotte originale, pour la préserver au maximum des nuisances causées par le temps et aggravées par les impacts de la fréquentation humaine ; ensuite, engager des projets ambitieux pour permettre au Périgord de valoriser auprès
du plus grand nombre la richesse unique de son patrimoine préhistorique.
C’est là tout le sens de Lascaux, Centre International de l’Art Pariétal. Les efforts conjoints de l’Etat, de l’Union Européenne et de la Région Nouvelle-Aquitaine, sous l’impulsion du Département de la Dordogne ont permis la réalisation de ce lieu exceptionnel, un équipement touristique et culturel de référence au plan mondial sur la question de l’art pariétal en général, et sur la grotte de Lascaux
en particulier.
Grâce à une technologie inédite, avec le concours des meilleurs préhistoriens et le travail méticuleux de nos artistes, peintres et graveurs, nous avons reconstitué, à l’identique, l’intégralité des parties accessibles de la grotte. À cela s‘ajoutent – et c’est toute l’originalité et l’exemplarité de ce centre – des dispositifs scénographiques inédits qui proposent une expérience de visite s’appuyant sur les dernières technologies de l’image et du virtuel pour favoriser l’appropriation de l’art pariétal et de la civilisation de l’homme de Cro-Magnon. C’est un site qui conjugue une haute exigence scientifique et une véritable volonté d’accessibilité pour tous les publics.
Au fil de ce guide, vous pourrez revivre des moments de visite, prolonger la découverte artistique et scientifique de Lascaux et approfondir vos connaissances.
C’est une réelle fierté pour nous tous, partenaires de ce projet, de permettre aux générations d’aujourd’hui et de demain d’accéder dans les meilleures conditions d’émotion et de réflexion à ces oeuvres et ce patrimoine inestimable aux origines de l’Art.
Germinal Peiro , Député de la Dordogne et Président du Conseil départemental

> Découvrir le sommaire
> Télécharger le communiqué de presse