Les mauvais lieux de Paris

Les mauvais lieux de Paris
Les mauvais lieux de Paris

Mai 2017 / 360 pages / 13,5 x 20,5 cm / ISBN : 979-10-96011-12-4
Ange Bastiani

Suivi de Les nouveaux mauvais lieux de Paris
Collection L’Éveilleur Reporter

C'est une plongée dans un Paris canaille que nous offre Ange Bastiani : de Saint-Sulpice à Montmartre, en passant par le Quartier latin, chaque fantasme, vice ou péché se lovent dans des alcôves privées ou se dévoilent sur la voie publique... Une traversée de la capitale comme vous ne l'avez jamais vue.

Sommaire 

Rejoignant dans le panthéon des grands livres sur le Paris secret, Rue des maléfices de Jacques Yonnet (réédition Phébus) et Paris Insolite de Jean-Paul Clébert, Les mauvais lieux de Paris (augmenté des nouveaux) d’Ange Bastiani plonge le lecteur dans l’univers parallèle des lieux infréquentables (et pourtant très fréquentés) d’un Paris des années 1960 livré au Diable : faune cachée, endroits dévoyés, quartiers bourgeois dévoilés, terrae incognitae d’où surgissent étranges personnages et tentations malsaines (pour les purs, ces suspects...), c’est une ville et ses démons qui apparaissent sous la plume effervescente d’un styliste fameux qui s’est immergé dans les remugles de la société au point d’en être une figure remarquée dont Patrick Modiano, plus tard, fit un personnage intrigant. C’est insolent et drôle !

L'auteur : de son vrai nom Victor Marie Lepage, Ange Bastiani fut une figure célèbre des milieux littéraires canailles de l’après-guerre jusqu’à sa mort en 1977, empruntant des pseudonymes à foison dont celui de Maurice Raphaël pour ses débuts littéraires très remarqués et fort pessimistes (la plupart réédités). C’est avec ses polars de la Série Noire qu’il put vivre, proche de la pègre et des poulets. On lui doit aussi un grand nombre de titres, de l’érotisme au théâtre.