Blondy Lawton - compte-rendu par Hubert Bonin