Francis Jammes, cœur de chien - Mathieu Lindon pour Libération le 30/04/2016