Vivastella

Vivastella

Avril 2017 / 248 pages / 13,5 x 20,5 cm / 17 € / ISBN : 979-10-96011-10-0
Yves Pourcher

Les huit tableaux de Vivastella mettent en scène la rencontre, la séduction et la séparation d’individus jetés comme des dés dans le tumulte de la grande Histoire, reliés par un motif simple, la peur, celle de survivre. La peur, ou le désir. C'est un recueil d’histoires qui se lit comme une fresque romanesque, ronde à la Schnitzler sur fond de temps troublés.

Sommaire 

Les récits s’enchaînent, forment une ronde, des boucles à travers le temps, d’une guerre à l’autre, de l’illusion à la désillusion. Le carrousel passe du chauffeur de voitures de luxe à l’agent secret, du tailleur de martingales au groom de l’Hôtel du Parc à Vichy, de l’aventurière du Shanghai Club à un grand sorcier de la finance ayant fait fortune dans le commerce de l’opium. Jusqu’à un certain Georges Dewalter, tout droit sorti du roman L’Homme à l’Hispano, de Pierre Frondaie, que nous rééditons comme en écho et qui inaugure et boucle le cercle.

L'auteur : Yves Pourcher enseigne à Sciences Po Toulouse. Ses recherches portent sur la guerre, sur l’Occupation et les questions du pouvoir et de la mondanité. Historien et ethnologue, il mêle écriture scientifique et fiction. On lui doit des romans Moi, Josée Laval (Le cherche midi) adapté en docu-fiction, Trois coupes de champagne (Grasset), Avenue de Carthage (Rouergue) et des essais dont Les jours de guerre. La vie des Français au jour le jour entre 1914 et 1918 (repris chez Pluriel).