Le Festin #94

Le Festin #94- numéro d'été 2015
Le Festin #94 - Numéro d'été

Juin 2015 / 128 pages / 22 x 28 cm / ISBN : 978-2-36062-129-3
PRIX SOLDÉ 5 € au lieu de 15 €

La formule est désormais éprouvée : l’été, un vent de liberté souffle sur le festin, guidé par un sens aigu de la découverte tous azimuts. Éclectique, tout simplement. Pour cette édition 2015, trois personnages tiennent lieu d’accompagnateurs. Le premier est une figure ultra-contemporaine : Philippe Starck est notre invité qui raconte, dans un long entretien, les motivations de son activité prolifique en Gironde (hôtel-restaurant La Co(o)rniche au Pyla-sur-Mer, vélo Pibal, chai des Carmes Haut Brion, etc.). Suite
 

  • © Remi Chambelland

    Bonaguil - Légende à ciel ouvert / par Hervé Brunaux  / photographies de Rémi Chambelland

    Au carrefour de routes champêtres, la silhouette massive du château de Bonaguil happe le regard par les dimensions de son architecture défensive. Grandeur, décadence et renouveau d’un des derniers châteaux forts construits en France.

  • © D.-R

    La marque Chiberta / par Amandine Guindet / photographies de Gabrielle Duplantier

    Dans les années 1920 à Anglet, l’une des plus grosses fortunes du monde fit d’une forêt littorale un eldorado mondain alliant sport, loisirs et résidences d’exception, qui renforça l’attrait pour la côte basque en ces remuantes Années folles. De nombreuses villas d’époque subsistent, dispersées entre dune et pinède autour du « jardin sans limite » du golf de Chiberta.
     

  • © Fin Gourmet

    Au Fin Gourmet - Kiosque à saveurs / par Hélène Saule-Sorbé / photographies de Didier Sorbé

    L’ex-Café de la gare ouvert en 1958 s’est hissé en deux générations au rang d’institution paloise. À la suite de leurs parents, les trois frères Ithurriague ont embelli, agrandi, réinventé cet établissement au riche passé, notamment lié au Grand Prix automobile dont il est un témoin privilégié.
     

  • © Coll. part.

    Poétique maison des Glycines / par Béatrice Prieur

    À Mées, près de Dax, s’élève en face de l’église une bâtisse du xixe siècle : la maison des Glycines. La demeure du Dr Castets, lieu de rencontre et source d’inspiration, a accueilli au début du siècle dernier un cercle de jeunes gens tels le poète Émile Despax et les peintres Georges Bergès ou Alex Lizal.
     

  • © Raphaële de Gorostarzu

    Huîtres d’Hossegor - Les parqueurs du lac / par Serge Airoldi / photographies de Raphaële de Gorostarzu

    Au fond du lac de la station balnéaire landaise, six exploitations ostréicoles sont aujourd’hui les héritières d’une tradition locale qui remonte aux années 1870 lorsque le lac d’Hossegor, vieux témoin du passage de l’Adour quand il se jetait encore à Vieux-Boucau, fut ouvert sur l’Océan.
     

  • © Gaizka Iroz

    Laffargue - Icône de l’élégance luzienne / par Jacques Battesti  / photographies de Gaizka Iroz

    Ornés de clous, les articles de maroquinerie fabriqués par la maison Laffargue à Saint-Jean-de-Luz depuis 1890 sont identifiables au premier coup d’oeil. Ils renvoient l’écho d’un univers raffiné fondé sur un savant mélange de tradition et d’ouverture, d’innovation et de permanence, enraciné dans l’esprit d’élégance et de distinction sans tapage de la côte basque à laquelle ils sont intimement liés.
     

  • © Muriel Pierrot

    Milandes - Ici veille Joséphine Baker / par Serge Sanchez / photographies de Muriel Pierrot

    Surplombant la vallée de la Dordogne non loin de Sarlat, le château des Milandes doit sa renommée à Joséphine Baker, qui l’acheta en 1947. Elle y créa son « village du monde » et en fit le lieu d’accueil d’orphelins venus du monde entier. Quarante ans après sa mort, ce rêve continue d’imprégner ce lieu enchanteur.
     

  • © Didier Sorbé

    L’éminence grise des blancs jardins de Momas / par Christophe Salet / photographies de Didier Sorbé

    La propriétaire nonagénaire de ce château classé aux Monuments historiques, réhabilité par ses soins sur la base d’une ruine acquise en 1983, a patiemment aménagé un jardin désormais labellisé « remarquable » où le blanc règne en maître.
     

  • © Muriel Pierrot

    Royan - tendance Art nouveau / par Alexandre Paléologue / photographies de Muriel Pierrot

    Siège de nombreuses tentatives stylistiques engendrées autant qu’abrogées par les destructions de guerre, Royan conserve un chapelet de villas aux décors inspirés de Dame Nature. Parcours en images en pleine « Belle Époque » d’une cité balnéaire gagnée par l’éphèmère mais frénétique mouvement Art nouveau.
     

  • © Alban Gilbert

    L’INVITÉ : Philippe Starck, le Girondin / par Christophe Salet / photographies d’Alban Gilbert Entretien exclusif avec le pape du design, à l’activité foisonnante en Gironde.
    Sont évoquées : la rénovation remarquée de l’hôtel-restaurant La Co(o)rniche et celle en cours de l’hôtel Haïtza, tous deux au Pyla-sur-Mer ; la conception du vélo « Pibal », récemment livré à la mairie de Bordeaux ; son incursion dans le monde du vin, de l’étonnant chai en forme de bateau inversé du château Les Carmes Haut Brion, à Bordeaux, conçu avec Luc Arsène-Henry et achevé au printemps 2015, à l’habillage des bouteilles de la cuvée 2006 des champagnes Roederer.
     

  • © Karine Medina

    Le bon air de la Tosca / par Sébastien Gazeau / photographies de Karine Medina

    Moins célèbre que sa voisine Bagatelle où Toulouse-Lautrec avait ses habitudes, La Tosca étonne par sa discrétion et sa beauté. Rachetée en 2006, puis réhabilitée, la plus belle villa de Lanton est désormais reconvertie en lodge de luxe. Où comment, en renouant avec la tradition des chalets de location des années 1860, s’ouvre une nouvelle page de l’histoire du tourisme sur le Bassin d’Arcachon.
     

  • © Pierre Baudier

    Les cabanes Bartherotte / par Jérémie Potée / photographies de Pierre Baudier

    Enchassées dans leur écrin de végétation du Cap-Ferret, les villas réalisées par Hadrien et Martin Bartherotte sont un hymne au pin maritime, un temps négligé et réhabilité avec maestria en tant que matériau de construction. Rencontre avec une équipe composée de Compagnons du Devoir qui allient passion, conviction et savoir-faire dans la réalisation de « cabanes » grand luxe aux teintes miel et or.

  • © Michel Dubau

    Le Corbusier - L’enseignement du Piquey / Marc Saboya

    À l’occasion du 50e anniversaire de la disparition de Le Corbusier, voici retracé un pan méconnu de l’existence de l’architecte de la Cité Frugès. Qui sait que Le Corbusier avait le Cap-Ferret pour lieu de retraite, bien avant Roquebrune-Cap-Martin sur la Côte d’Azur ? Documents inédits à l’appui, retour sur les séjours estivaux de l’architecte au Piquey, aux sources de son inspiration.
     

  • Le Festin #94 - Numéro d'été

     

    Comme tous les étés, deux couvertures pour un même numéro ! Mais le contenu est toujours unique…

Sommaire 

Le second, Le Corbusier, figure non moins contemporaine 50 ans après sa disparition, est convoqué à l’occasion d’une exposition estivale conçue par la Ville de Lège-Cap-Ferret. Où l’on découvre que la presqu’île alors sauvage et le village du Piquey en particulier furent, avant-guerre et dix ans durant, un lieu de retraite et d’expérimentations fondatrices. Archives inédites à l’appui, « l’archéologie de la modernité corbuséenne » est mise au jour par l’historien de l’art Marc Saboya. La troisième figure est féminine, elle a pour surnom la Vénus Noire : en Dordogne, Joséphine Baker acquit en 1947 le château des Milandes pour y accueillir des orphelins. Visite de ces belles pierres sous l’égide d’une belle âme.
Enfin, le festin de l’été, c’est aussi un condensé d’actualités culturelles, où vous saurez tout de ce qu’il faut faire, voir, écouter, si le coeur vous en dit !

GIRONDE

L’INVITÉ : Philippe Starck, le Girondin / par Christophe Salet / photographies d’Alban Gilbert
Entretien exclusif avec le pape du design, à l’activité foisonnante en Gironde. Sont évoquées : la rénovation remarquée de l’hôtel-restaurant La Co(o)rniche et celle en cours de l’hôtel Haïtza, tous deux au Pyla-sur-Mer ; la conception du vélo « Pibal », récemment livré à la mairie de Bordeaux ; son incursion dans le monde du vin, de l’étonnant chai en forme de bateau inversé du château Les Carmes Haut Brion, à Bordeaux, conçu avec Luc Arsène-Henry et achevé au printemps 2015, à l’habillage des bouteilles de la cuvée 2006 des champagnes Roederer.

Les cabanes Bartherotte / par Jérémie Potée / photographies de Pierre Baudier
Enchassées dans leur écrin de végétation du Cap-Ferret, les villas réalisées par Hadrien et Martin Bartherotte sont un hymne au pin maritime, un temps négligé et réhabilité avec maestria en tant que matériau de construction. Rencontre avec une équipe composée de
Compagnons du Devoir qui allient passion, conviction et savoir-faire dans la réalisation de « cabanes » grand luxe aux teintes miel et or.

Le bon air de la Tosca / par Sébastien Gazeau / photographies de Karine Medina
Moins célèbre que sa voisine Bagatelle où Toulouse-Lautrec avait ses habitudes, La Tosca étonne par sa discrétion et sa beauté.
Rachetée en 2006, puis réhabilitée, la plus belle villa de Lanton est désormais reconvertie en lodge de luxe. Où comment, en renouant avec la tradition des chalets de location des années 1860, s’ouvre une nouvelle page de l’histoire du tourisme sur le Bassin d’Arcachon.

Le Corbusier - L’enseignement du Piquey / Marc Saboya
À l’occasion du 50e anniversaire de la disparition de Le Corbusier, voici retracé un pan méconnu de l’existence de l’architecte de la Cité Frugès. Qui sait que Le Corbusier avait le Cap-Ferret pour lieu de retraite, bien avant Roquebrune-Cap-Martin sur la Côte d’Azur ? Documents inédits à l’appui, retour sur les séjours estivaux de l’architecte au Piquey, aux sources de son inspiration.

PAYS BASQUE

La marque Chiberta / par Amandine Guindet / photographies de Gabrielle Duplantier
Dans les années 1920 à Anglet, l’une des plus grosses fortunes du monde fit d’une forêt littorale un eldorado mondain alliant sport, loisirs et résidences d’exception, qui renforça l’attrait pour la côte basque en ces remuantes Années folles. De nombreuses villas d’époque subsistent, dispersées entre dune et pinède autour du « jardin sans limite » du golf de Chiberta.

Laffargue - Icône de l’élégance luzienne / par Jacques Battesti  / photographies de Gaizka Iroz
Ornés de clous, les articles de maroquinerie fabriqués par la maison Laffargue à Saint-Jean-de-Luz depuis 1890 sont identifiables au premier coup d’oeil. Ils renvoient l’écho d’un univers raffiné fondé sur un savant mélange de tradition et d’ouverture, d’innovation et de permanence, enraciné dans l’esprit d’élégance et de distinction sans tapage de la côte basque à laquelle ils sont intimement liés.

DORDOGNE

Milandes - Ici veille Joséphine Baker / par Serge Sanchez / photographies de Muriel Pierrot
Surplombant la vallée de la Dordogne non loin de Sarlat, le château des Milandes doit sa renommée à Joséphine Baker, qui l’acheta en 1947. Elle y créa son « village du monde » et en fit le lieu d’accueil d’orphelins venus du monde entier. Quarante ans après sa mort, ce rêve continue d’imprégner ce lieu enchanteur.

LOT-ET-GARONNE

Bonaguil - Légende à ciel ouvert / par Hervé Brunaux  / photographies de Rémi Chambelland
Au carrefour de routes champêtres, la silhouette massive du château de Bonaguil happe le regard par les dimensions de son architecture défensive. Grandeur, décadence et renouveau d’un des derniers châteaux forts construits en France.

LANDES

Huîtres d’Hossegor - Les parqueurs du lac / par Serge Airoldi / photographies de Raphaële de Gorostarzu
Au fond du lac de la station balnéaire landaise, six exploitations ostréicoles sont aujourd’hui les héritières d’une tradition locale qui remonte aux années 1870 lorsque le lac d’Hossegor, vieux témoin du passage de l’Adour quand il se jetait encore à Vieux-Boucau, fut ouvert sur l’Océan.

Poétique maison des Glycines / par Béatrice Prieur
À Mées, près de Dax, s’élève en face de l’église une bâtisse du xixe siècle : la maison des Glycines. La demeure du Dr Castets, lieu de rencontre et source d’inspiration, a accueilli au début du siècle dernier un cercle de jeunes gens tels le poète Émile Despax et les peintres Georges Bergès ou Alex Lizal.

CHARENTE-MARITIME

Royan - tendance Art nouveau / par Alexandre Paléologue / photographies de Muriel Pierrot
Siège de nombreuses tentatives stylistiques engendrées autant qu’abrogées par les destructions de guerre, Royan conserve un chapelet de villas aux décors inspirés de Dame Nature. Parcours en images en pleine « Belle Époque » d’une cité balnéaire gagnée par l’éphèmère mais frénétique mouvement Art nouveau.

BEARN

Au Fin Gourmet - Kiosque à saveurs / par Hélène Saule-Sorbé / photographies de Didier Sorbé
L’ex-Café de la gare ouvert en 1958 s’est hissé en deux générations au rang d’institution paloise. À la suite de leurs parents, les trois frères Ithurriague ont embelli, agrandi, réinventé cet établissement au riche passé, notamment lié au Grand Prix automobile dont il est un témoin privilégié.

L’éminence grise des blancs jardins de Momas / par Christophe Salet / photographies de Didier Sorbé
La propriétaire nonagénaire de ce château classé aux Monuments historiques, réhabilité par ses soins sur la base d’une ruine acquise en 1983, a patiemment aménagé un jardin désormais labellisé « remarquable » où le blanc règne en maître.