Le Festin #101 - La vie de châteaux

Le Festin #101
Le Festin #101 - La vie de châteaux

Mars 2017 / 128 pages / 22 x 28 cm / ISBN : 978-2-36062-167-5

Pour son numéro de printemps, 101ème du nom, Le Festin a décidé de vous ouvrir les portes des châteaux de la région. Vous serez ébahis par la spectaculaire forteresse de Castelnaud nichée sur son éperon rocheux en Dordogne, surpris par l’excentricité du château Lalande en Lot-et-Garonne ou charmés par les airs toscans du château Poudenas. Et puisque les châteaux ne sont pas que des bâtisses majestueuses qui habillent les paysages, vous découvrirez également les témoignages de l'Histoire et les traces de vie passée qu'ils abritent dans leurs murs.

  • Château de Castelnaud | Dordogne | Le Festin #101

    DORDOGNE : Castelnaud, du rêve médiéval à la réalité moderne par Xavier Pagazani, photographies de Jonathan Barbot
    La célèbre forteresse est régie par une société privée dont les investissements ont permis sa restauration tout en proposant une scénographie attractive et régulièrement renouvelée. Si, chaque année, 250 000 visiteurs gravissent l’emblématique éperon rocheux pour admirer Castelnaud, la « mise en scène» du site est-elle à la hauteur des enjeux historiques ? Un chercheur du service de l’Inventaire se penche sur la question.

  • Château de Villebois-Lavalette | Charente | Le Festin #101

    CHARENTE : Villebois-Lavalette, 1000 ans, 1000 vies par Serge Sanchez, photographies de Muriel Pierrot
    Depuis la fin du haut Moyen Âge, le château de Villebois-Lavalette a connu heurs et malheurs, passant entre les main d’une étonnante galerie de personnages. Rétrospective des hauts faits de ces illustres propriétaires, dont le dernier n’est autre que l’homme d’affaire Norbert Fradin. Après une étude archéologique très poussée, le site, acquis en 2000, a été remis entre les mains d’une association locale et a ouvert au public en 2007.

  • Château de Poudenas | Lot-et-Garonne | Le Festin #101

    LOT-ET-GARONNE : Poudenas, un air d'Italie en Albret par Alain Beschi, photographies d'Émilie Dubrul
    Ce château rénové au cours du Grand Siècle est en réalité un millefeuille d’Histoire remontant au XIIIe siècle. Ou comment – et pour qui – un austère castrum a évolué au fil des siècles en un agréable ensemble de villégiature champêtre qui, ouvert vers la vallée de la Gélise et son paysage de pinèdes, emprunte l’allure d’une belle et anachronique villa toscane.

  • Château de Beaulon |  Charente-Maritime | Le Festin #101

    CHANRENTE-MARITIME : Beaulon, de seigneurs en vignerons par Yannis Suire, photographies de Gilles Beauvarlet et Raphaël Jean
    Situé entre Royan et Blaye, le château de Beaulon fait aujourd’hui partie des domaines viticoles les plus renommés de Saintonge. Son histoire et son architecture, sur les rives de l’estuaire de la Gironde, illustre la transformation d’un logis seigneurial d’Ancien Régime en une propriété prospère, productrice de pineau et de cognac d’exception. On peut également, dans ses jardins labellisés « remarquables », admirer d’étonnantes résurgences d’eau aux teintes cristallines, dites « fontaines bleues ».

  • Château de Budos | Gironde | Le Festin #101

    GIRONDE : Châteaux clémentins, le pouvoir d'un pape par Philippe Durand, photographies par Michel Dubau
    Élevés par Clément V et sa famille, ces quatre châteaux sont l’expression du rang d’un pape – à Villandraut – qui induit celui de ses proches – à Roquetaillade, Budos et Blanquefort. Ils constituent l’une des plus belles pages de l’art castral français du début du XIVe siècle.

     

Sommaire 

Au XXIème siècle, que sont nos châteaux devenus ? Il y a ceux qu’habitent des passionnés devenus châtelains sur le tard (Malleret, en Gironde), d’autres détenus par la même famille depuis toujours (Urtubie, à Urrugne). Il y a ces emblèmes du tourisme régional que gèrent des sociétés privées (Castelnaud, en Dordogne) quand des monuments historiques ont échappé à l’abandon (Villebois-Lavalette, en Charente) par l’action de mécènes tels que l’homme d’affaires bordelais Norbert Fradin, grand invité de ce numéro. Ou bien encore des résurrections polémiques, comme en Lot-et-Garonne, où le château Lalande s’est mué en un hôtel extravagant à l’initiative d’un autre businessman, Philippe Ginestet, patron de Gifi. Nombreux sont ces châteaux grands ouverts au public, parmi lesquels Laàs, dans le Béarn, figure parmi les plus propices aux échappées belles.

Parfois, l’imaginaire s’empare de l’Histoire – Théophile Gautier fit du château de Castillon, dans les Landes, le point de départ des aventures de son Capitaine Fracasse – quand ailleurs, le temps suspend son vol : les réalisations girondines du pape Clément V sont un témoignage éminent, à disposition du public, d’une fièvre bâtisseuse traduisant une volonté de puissance. Mais bien souvent, le château évolue au cours des siècles jusqu’à changer d’affectation : Beaulon, en Charente-Maritime, est passé de l’état de logis seigneurial à celui de belle propriété viticole quand Poudenas, une ancienne place défensive dans le Lot-et-Garonne, a été transfiguré en une élégante demeure champêtre à la toscane.